Les amis du théâtre de la liberté de Jénine

Stupeur et consternation

mardi 5 avril 2011

C’est par ce triste message que nous parvenait l’abominable nouvelle : la disparition d’un homme qui a fait d’un lieu d’exclusion un espace de liberté. Un espace où la parole reprenait ses droits sans discrimination de genre. Filles et garçons s’y exprimaient librement et s’expérimentaient à l’art théâtral que Juliano Mer-Khamis leur avait insufflé. C’est pour poursuivre l’œuvre de sa mère Arna qui avait créé le Théâtre de Pierres - théâtre de résilience pour aider les jeunes du camp de Jénine à sortir de l’enfermement mental et physique imposé par la colonisation israélienne - qu’il a fondé le Freedom Theatre en 2006, puis une Ecole de théâtre professionnel.

Il a fait de ce lieu l’un des symboles de la résistance culturelle de la société palestinienne.

Juliano assassiné. Que deviendra le Freedom Theatre ? Nous, les Amis du Théâtre de Liberté, avons œuvré pour présenter au Centre de Création de Recherche et des Cultures (CREAC) le travail du Freedom Theatre. C’est ainsi que le théâtre de Juliano a été sélectionné pour participer aux 23èmes Rencontres du Jeune Théâtre Européen de Grenoble. Cette sélection nous a encouragés à organiser, comme en 2009, une tournée pour les jeunes étudiants de l’"Acting School" du Freedom Theatre, du 26 juin au 17 juillet 2011 à Grenoble, Chambéry, Caen, Paris, Aubervilliers. Nous sommes sidérés, mais nous ne renoncerons pas à soutenir les jeunes du camp qui ont réussi à reconquérir leur dignité par le travail de réappropriation de leur voix grâce à l’œuvre de Juliano.

Juliano Mer-Khamis incarne la lutte sans compromis pour la liberté et la dignité. Avec son assassinat le peuple palestinien et tous les militants pour la Paix ont perdu un combattant pour la justice et la liberté. Son art était indissociable de son engagement politique. Sa vie a été tragiquement interrompue mais il a néanmoins réussi à vivre une vie pleine de sens en abandonnant le confort de la vie à Haïfa et en sacrifiant sa carrière artistique pour vivre et travailler à Jénine.

Sa disparition rend l’association des Amis du Théâtre de la liberté de Jénine orpheline. C’est la perte d’un ami pour tous ceux d’entre nous pour qui "Justice, Liberté et Paix" ne sont pas de vains mots. C’est pourquoi, nous ferons tout notre possible pour aider le Théâtre de la Liberté à surmonter cette terrible épreuve.

Nous pensons très fort à Jenny, sa compagne, à ses enfants, aux jumeaux à venir, à la famille de Juliano et à toute l’équipe du Freedom Theatre.

« Il n’y a pas de liberté sans savoir.
Il n’y a pas de Paix sans liberté.
La paix et la liberté sont inséparables »
Arna Mer Khamis

Les Amis du Théâtre de la Libertéde Jénine
Le 5 avril 2011
theatrejenine@yahoo.fr

Les Amis du Théâtre de la Libertéde Jénine
Le 5 avril 2011
theatrejenine@yahoo.fr


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 270 / 57041