Les amis du théâtre de la liberté de Jénine

Bilan des activités pour les enfants et les jeunes en 2017

lundi 23 juillet 2018

Traduction du chapitre « Child and Youth » du bilan d’activité 2017 du Théâtre de la Liberté de Jénine

Depuis son ouverture en février 2016, le Centre pour Enfants du Freedom Theatre a joué son rôle d’espace éducatif et d’espace de jeu, lieu d’apprentissage et de développement pour les enfants.
Forts de l’expérience de l’année précédente, en 2017 le Freedom Theatre a continué à renforcer les compétences des enseignants locaux, qui leur permettent de stimuler l’apprentissage des enfants à travers la créativité et le jeu. Un programme de formation d’un an lancé en 2016 a été déroulé complètement.
Le programme découlait de travaux de recherche ; les participants étaient des spécialistes de l’éducation de la petite enfance, palestiniens ou internationaux.
Les 12 participants étaient en majeure partie des enseignants et des responsables pour le niveau pré-scolaire, venant de la région de Jénine ; leur champ d’investigation concernait la façon de créer un environnement pédagogique de haute qualité qui tire parti de la curiosité et de la créativité propres aux enfants et de leur désir de découvrir le monde. Le programme de formation comportait trois volets : la théorie, l’action et la réflexion. Ont été traités les thèmes suivants : « Le monde de l’enfant », « L’enfant comme un tout : développements physique, social, émotionnel et cognitif », « L’importance du jeu dans l’apprentissage et le développement de l’enfant », « Apprendre dans la nature et apprendre par l’art », « Création de dynamiques de groupe positives et de relations saines entre enfants, et entre l’enfant et l’enseignant », et « Santé et sécurité, incluant la nutrition et les premiers secours ». Des leçons théoriques étaient combinées avec des sessions de réflexion et des mises en pratique. Les participants ont terminé le programme en novembre, à la suite de quoi une cérémonie de remise de diplômes a eu lieu pour fêter cette réalisation.

Le camp d’été


Nous appuyant sur le succès du camp d’été 2016, nous avons monté cette année un camp d’été de trois semaines pour plus de 40 enfants âgés de 8 à 12 ans. Notre camp d’été a offert à tous ces enfants la possibilité d’apprendre, d’explorer et de créer. Pendant les trois semaines les enfants ont joui d’un vaste éventail d’activités artistiques, comprenant le théâtre, l’artisanat, la danse, la peinture, la photographie et la musique. Des exercices de cohésion ont aussi été organisés pour encourager les enfants à surmonter de façon créative les barrières entre garçons et filles et entre âges.

Les clubs de théâtre


Ces clubs de théâtre sont pour le Freedom Theatre un moyen d’étendre son rayon d’action au-delà du camp et de la ville de Jénine. Ils donnent à de talentueux jeunes de la région nord l’occasion d’explorer leur passion pour le théâtre et, plus tard, de poser leur candidature à notre formation professionnelle au théâtre, à la création et à la résistance culturelle.
Ces clubs nous permettent aussi d’employer de jeunes artistes comme animateurs et de leur offrir l’occasion de se perfectionner lors d’entrainements avec les spécialistes d’art dramatique et de théâtre. Les clubs de théâtres sont aussi une forme de préparation pour la prochaine classe de l’Ecole du Freedom Theatre qui devrait commencer en septembre 2018. Les clubs de théâtre permettent à des jeunes talentueux d’avoir une expérience en théâtre avant d’être candidats à cette école.
Les jeunes participants au club de théâtre du Freedom Theatre ont présenté deux mondes contrastés dans la pièce Trash (Ordures), une pièce pour les enfants jouée par des enfants. On voit sur un côté de la scène une rue propre où abondent plantes, fleurs et corbeilles de recyclage, et sur l’autre côté une rue crasseuse pleine d’ordures. En fait il s’agit de deux versions du même lieu : le camp de réfugiés de Jénine. Après une longue phase de recherche, de sorties sur le terrain et d’ateliers sous la direction d’Ahmed Tobasi et Alaa Shehada, instructeurs de théâtre au Freedom Theatre diplômés de l’Ecole de théâtre du Freedom Theatre, la pièce Trash a été créée en 2016 et perfectionnée en 2017. Le sujet de la pièce, ce sont les ordures dans les rues et dans les lieux publics, et comment ces ordures qu’on jette affectent les gens qui vivent là ; mais cela parle aussi de choisir le monde dans lequel on veut vivre. La pièce a été jouée pendant 5 jours en février, elle a attiré plus de 500 spectateurs de Jénine et de sa région plus largement.

« L’objectif principal de la pièce c’est de donner de l’importance à des choses qu’on considère comme négligeables, et promouvoir des bonnes habitudes d’hygiène ; pas seulement garder propre notre corps et notre environnement, mais aussi notre l’esprit et notre société pour vraiment atteindre l’indépendance et la liberté. » Ahmed Tobasi, metteur en scène de Trash.
« En général nous tenions à faire vivre aux enfants des expériences hors de leur ordinaire, qui les sortent de leur quotidien maison/ école/ rue. Nous sommes allés à la piscine – ils adorent l’eau ! Nous les avons conduits dans la forêt qui n’est pas loin mais où bien peu d’entre eux sont déjà allés. » Alaa Shehada, animateur du camp d’été.

Les diplômés de l’Ecole de théâtre du Freedom Theatre Raneen Odeh et Ameer Abu Alrob ont coopéré avec l’association Ta’ayoush pour animer des clubs de théâtre avec des jeunes femmes et hommes dans les villages de Zebabdeh, Arrabe et Yaabad, tous situés dans le nord de la Cisjordanie. Les clubs ont fait des exercices de renforcement de l’esprit de groupe et des jeux de concentration qui poussaient les participants à faire travailler leur imagination, à danser joyeusement et à découvrir leur corps, l’espace et le mouvement de leur corps dans l’espace. Deux courts spectacles ont été créés fin septembre ; Le livre du Nord sur la gourmandise et l’arrogance de l’être humain et comment il peut être victime de ses propres ambitions. La deuxième pièce, Confusion aborde des sujets qui concernent la position des filles et des femmes dans la société, tout en posant la question des nombreuses restrictions sociales qui limitent les rôles attribués aux hommes et aux femmes.
Pendant quatre semaines en novembre nos répétitrices de club de théâtre, Vaimoana Niumeitolu et Michelle Roche, ont travaillé avec les jeunes du camp de réfugiés de Jénine pour créer un court spectacle sur les rêves- lieux où tout est possible. Il n’y avait que 9 enfants lors de la première classe mais le bruit de ce nouveau projet a couru à travers le camp et la classe a grossi de semaine en semaine. Finalement plus de 30 enfants ont participé à la représentation finale. En décembre les participants du club de théâtre ont joué Dreamland (Pays des rêves) devant 200 spectateurs, certains ayant patienté presque deux heures pour être sûrs de ne pas rater le spectacle !

Le bilan d’activité 2017 du Théâtre de la Liberté de Jénine est disponible dans son intégralité, en anglais, à l’adresse http://www.thefreedomtheatre.org/category/news/annual-reports/


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 17 / 72202